Accueil » Articles » 10 pays sans impôt sur le revenu pour les entrepreneurs

10 pays sans impôt sur le revenu pour les entrepreneurs

Vous perdez sûrement la moitié de votre argent.

Si aujourd’hui vous êtes web-entrepreneur en France, il y a de grandes chances que la majeure partie de votre chiffre d’affaires vous échappe.

Qatar, pays sans impot sur le revenu pour les entrepreneurs

Et je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu’il n’y a rien de plus frustrant que ça.

Heureusement, il y a une solution : s’expatrier dans un pays sans impôt sur le revenu.

Il existe plus d’une centaine de pays dans le monde qui vous permettraient de payer beaucoup moins, voire pas d’impôts sur vos revenus d’entrepreneur.

Grâce à cet argent économisé, vous pourriez améliorer votre lifestyle, faire croître votre entreprise et augmenter vos investissements.

Vous trouverez dans cet article une liste de 10 pays sans impôt sur le revenu.

Pourquoi un pays se passerait-il d’impôts sur le revenu ?

Le but des pays sans impôt sur le revenu est de faire venir des investisseurs, entrepreneurs et autres résidents venus de l’étranger.

De cette façon, le pays qui prend cette position peut générer des revenus tout aussi conséquents que s’il y avait un prélèvement.

Un Français, par exemple, qui s’expatrie dans un pays au coût de la vie plus faible que dans son pays d’origine consommera toujours plus que les locaux. Mais en plus de ça, il participera à l’expansion du tourisme et au développement économique du pays.

Le meilleur exemple est Singapour. C’est un pays indépendant depuis 1965 et qui ne disposait pas de ressources particulières. Mais il s’est positionné au niveau fiscal et bancaire de telle sorte à attirer la richesse extérieure.

Résultat, son économie a grimpé à une vitesse fulgurante et est devenu le 11ème État le plus développé au monde.

Mon opinion sur les pays à basse imposition

Passons aux choses sérieuses : pourquoi de faibles impôts sur le revenu ne doivent pas être votre seul critère au moment de vous expatrier ?

Quand je me suis expatrié à Malte en 2020, je recherchai principalement un endroit où je pouvais optimiser ma fiscalité (en sachant que le taux d’imposition varie de 0 à 35% dans ce pays).

Résultat ? J’ai pu payer beaucoup moins d’impôts…

… mais je me suis très vite rendu compte que le lifestyle ne me correspondait absolument pas.

Malte, pays sans impôt sur le revenu

Malte est une toute petite île et je m’y suis très vite ennuyé. J’ai donc rapidement changé de pays d’expatriation.

Comme je vous l’ai indiqué dans cet article, il y a plusieurs critères à prendre en compte avant de s’expatrier. S’expatrier dans un pays sans impôt sur le revenu uniquement pour économiser de l’argent n’est pas ce que j’entends par le fait d’être libre. C’est pour ça que je vous conseille de toujours privilégier ce qui vous anime plutôt que la recherche de l’impôt zéro.

10 PAYS SANS IMPÔTS SUR LE REVENU

Ces 10 pays vous permettent de ne pas payer d’impôts sur le revenu.

En revanche, le lifestyle n’est pas forcément celui que vous recherchez et il ne sera pas toujours simple d’obtenir votre statut de résident.

1. Les BAHAMAS

Bahamas, pays sans impôt sur le revenu

En plus d’avoir un impôt 0 sur le revenu…

C’est un magnifique archipel situé entre la Floride et l’île de Cuba, connu pour ses plages paradisiaques et ses maisons colorées.

Au niveau des inconvénients ? En dehors du coût de la vie extrêmement élevé, il est assez difficile d’obtenir le titre de résident permanent. Il faudrait avoir au minimum un montant à 6 chiffres sur ton compte ou investir dans de l’immobilier surévalué.

2. ÉMIRATS ARABES UNIS

Emirats Arabes Unis, pays sans impôt sur le revenu

Quand on parle des Émirats Arabes Unis, c’est très souvent Dubaï dont il est question.

Ville très prisée du Moyen-Orient, elle est devenue la plus grosse destination d’expatriation au monde pour les Français et pour bon nombre d’autres nationalités.

Ça s’explique notamment par son cadre très dynamique et par le fait qu’il n’y ait strictement aucun impôt à payer une fois installé là-bas.

Cela dit, le gouvernement a récemment préparé un projet de loi visant à créer un impôt sur les sociétés de l’ordre des 7 à 9 %. Il n’a pas été adopté en 2022 comme il était prévu, mais c’est une affaire à suivre pour les prochaines années à venir.

Le réel inconvénient caché des Émirats Arabes Unis est le coût de création de sociétés qui avoisine les 7 à 10K euros, sans parler des frais de maintenances annuels.

L’objectif du pays est d’empêcher le contrôle de société à distance. Pour ça, il fait partie des accords CFC pour obliger les nouveaux résidents à créer leur société aux tarifs réglementaires qui restent entre 30 et 50 fois plus élevés que pour la création d’une LLC américaine.

Et bien sûr, il faut être prêt à vivre dans un pays ayant un climat très chaud et sec.

3. BAHREIN

Bahrein, pays sans impôt sur le revenu

Ce petit pays du Moyen-Orient est connu pour son circuit F1, mais beaucoup moins comme étant un des pays sans impôt sur le revenu.

Il a comme avantage d’être un pays très bâti et développé, contrairement à d’autres paradis fiscaux comme Andorre, Malte ou autres îles.

Mais il reste moins occidentalisé que Dubaï. Il faudra donc accepter certaines règles religieuses ou culturelles qui viennent avec le pays.

Un ami qui y était récemment m’a dit qu’il avait l’impression de se balader dans un “mall géant” en étant à Manama et s’en est donc vite lassé.

4. BRUNEI

Brunei, pays sans impôt sur le revenu

Petit État frontalier avec la Malaisie, il a comme particularité d’être un des seuls pays avec le statut de sultanat dont les richesses pétrolières lui ont permis de ne pas taxer les revenus.

Contrairement aux pays cités ci-dessus, il reste difficilement envisageable de vivre au Brunei en raison du régime dictatorial du gouvernement et de la fermeture d’esprit qu’a le pays envers les étrangers.

C’est donc une destination peu envisageable, selon votre sens du challenge.

5. MONACO

Monaco, pays riche et avantageux pour les impôts

Je pense que la plupart d’entre vous connaissez la principauté de Monaco qui a l’avantage d’être située à seulement quelques minutes de Nice et de la côte d’Azur.

Mais un point important dont on parle assez peu souvent, c’est le fait de ne pas pouvoir bénéficier de l’impôt zéro dont bénéficient les monégasques et résidents lorsque l’on est français.

Il y a de nombreuses années, la France et Monaco ont convenu qu’il serait interdit pour les Français de résider fiscalement à Monaco. Cependant, l’option reste possible pour une personne disposant d’une seconde nationalité et qui bien entendu génèrerait suffisamment de revenus pour pouvoir postuler à la résidence.

6. OMAN

Oman, pays sans impôt sur le revenu

Autre pays du Moyen-Orient, Oman offre un cadre de vie totalement différent de celui de Dubaï ou de Bahreïn.

Le lifestyle matcherait plutôt avec des personnes recherchant un environnement dans lequel il est possible de se poser avec sérénité, tout en conservant un côté actif.

Le pays est encore en train de développer un accès aux résidents étrangers. Ça veut dire que le pays pourrait bien gagner en popularité dans les années à venir.

7. SAINT-CHRSITOPHE ET NIÉVÈS

Saint-Christophe et Niévès, île avantageuse pour les impôts

Une autre île paradisiaque dans les Caraïbes où l’obtention de la résidence demande moins de complexité que pour d’autres pays mentionnés dans cet article.

Il s’agit aussi d’un État connu pour son programme d’obtention de citoyenneté par investissement ou par donation qui permet à n’importe quel citoyen étranger d’être naturalisé Christophien pour environ 100 à 200K euros.

Les contraintes de ce type de pays pour un résident est le fait de devoir rester 6 mois par an sur un territoire insulaire. Comme lors de mon expérience à Malte, tu pourrais rapidement t’y ennuyer.

À noter aussi que les Caraïbes connaissent régulièrement des ouragans pouvant faire des dégâts matériels importants.

8. VANUATU

Vanuatu, pays sans impôt sur le revenu

Rendez-vous cette fois-ci dans le Pacifique, avec un autre exemple d’île permettant à ses résidents de bénéficier d’une imposition à 0%.

Avantageux sur la question des ouragans, mais plutôt contraignant géographiquement (Port Villa, la capitale, est située à près de 16.300 km de Paris).

9. MALDIVES

Maldives, îles paradisiaques et avantageuses au niveau des impôts

Une vie dans un bungalow sur l’eau, c’est tentant, non ?

C’est le paradis sur terre. Mais en revanche, c’est assez compliqué de devenir résident permanent aux Maldives.

Pourquoi ? Parce qu’il faut être musulman sunnite pour pouvoir accéder à ce titre.

10. QATAR

Qatar, pays sans impôt sur le revenu

Voici un autre pays dynamique du Moyen-Orient offrant une exonération d’impôts sur le revenu à ses résidents.

L’avantage du Qatar est celui de sa modernité, notamment à Doha. Le pays travaille beaucoup sur sa croissance (surtout avec la coupe du monde de Football en fin 2022) et pourrait bien devenir une alternative à Dubaï d’ici à quelques années.

En plus de ça, c’est un des pays avec la criminalité la plus faible au monde.

En revanche, elle reste encore pour le moment une ville moins occidentalisée et avec beaucoup de règles qui subsistent en raison de la culture qatarie.

Devriez-vous envisager votre expatriation dans un pays sans impôt sur le revenu ?

En tant qu’entrepreneur, vous pouvez être facilement tenté de choisir un pays d’expatriation n’ayant pas d’impôt sur le revenu.

À part certains exemples cités dans cet article, vous pouvez voir que ce n’est pas forcément la meilleure option.

En effet, qui dit pays sans impôts sur le revenu dit sentiment de dépendance, et c’est d’ailleurs le premier objectif de ces États.

Il vaut donc mieux payer peu d’impôts ou opter pour un pays à taxation territoriale qui offrent plus d’avantages en termes de lifestyle et de confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.