Accueil » Articles » 10 pays les plus taxés pour les entrepreneurs

10 pays les plus taxés pour les entrepreneurs

La taxe dans l’entrepreneuriat en France ? C’est notre plus grand ennemi.

Après avoir trouvé une bonne cible, une bonne offre et créé un business rentable… Vous vous retrouvez rapidement à perdre jusqu’à la moitié de votre argent. En tout cas, c’est le cas si vous êtes entrepreneur dans le digital et que vous habitez en France, qui est un des pays les plus taxés au monde.

Du coup, beaucoup d’entrepreneurs rêvent de vouloir vivre ailleurs, en grande majorité dans des pays modernes et développés.

Ils peuvent sembler attrayants, mais reviennent finalement au même enfer fiscal que vous vivez sûrement actuellement : avoir votre business et votre résidence fiscale dans un des pays les plus taxés pour les entrepreneurs.

Il est certain qu’en tant qu’entrepreneur, vous cherchez à être libre financièrement. C’est ma plus grosse motivation en tout cas. Et la question des impôts peut complètement changer la donne d’un pays à l’autre. En fonction des pays, vous pouvez facilement passer de 0 à 60% de taxes.

Aujourd’hui, je vais vous parler des 10 pays les plus taxés pour les entrepreneurs.

Ils sont donc à éviter si vous cherchez à vous expatrier et que vous souhaitez conserver votre argent pour le réinvestir dans votre business, votre patrimoine ou autre.

POURQUOI CERTAINS PAYS ONT DES TAXES AUSSI ÉLEVÉES ?

Avant de vous donner des cas concrets, il faut commencer par comprendre la raison qui fait qu’un pays puisse prélever la moitié de vos revenus.

Les pays occidentaux sont très souvent des pays « riches » et « développés » avec une grande histoire. Mas en réalité, ce sont bien souvent des pays très endettés, « vieux » et essoufflés.

Et comment un pays peut sortir de l’endettement ? Il n’y a pas 36 solutions : par l’imposition de sa population.

Bien sûr, certains pays comme la France incluent différents services publics qui justifient cette forte imposition. Mais à quel prix ?

LES 10 PAYS LES PLUS TAXÉS POUR LES ENTREPRENEURS

1. ESPAGNE

L’Espagne est un pays dont j’entends souvent parler chez les entrepreneurs qui rêvent d’ailleurs.

En même temps, le coût de la vie est plus bas qu’en France, le climat est agréable et il y a une proximité géographique.

taxe-espagne

En revanche, la fiscalité locale n’est clairement pas plus avantageuse qu’en France.

Le taux d’imposition (qui varie en fonction de vos revenus) avoisine les 47% pour un résident étranger qui voudrait résider 6 mois par an dans le pays.

Autre mauvaise nouvelle, l’Espagne impose vos revenus mondiaux. Bien sûr, il y a des moyens pour passer à travers, mais ça ajoute de la complexité fiscale.

 

2. IRLANDE

J’entends beaucoup de personnes me parler de l’Irlande en me disant : « L’Irlande c’est parfait. Si Google s’y trouve, c’est que ça doit être intéressant. Je vais créer ma société là-bas, y habiter 6 mois par an et je bénéficierais d’une fiscalité basse. N’est-ce pas ?”

irlande-taxe

En effet, créer une société offshore en Irlande peut être une bonne solution pour payer moins d’impôts sur les sociétés (environ 20%). Mais ce n’est certainement pas l’endroit où vous devez vous expatrier si vous souhaitez payer moins d’impôts sur vos revenus.

Tout comme le Royaume-Uni et les États-Unis, le pays au trèfle a depuis quelques années développé un statut de semi-paradis fiscal.

Pourquoi ? Car il est n’est avantageux que pour implanter sa société. Un résident fiscal irlandais serait donc imposé à hauteur de 40,4%, sur tous ses biens, bénéfices et gains mondiaux.

3. PAYS-BAS

Réputé pour sa sécurité, son confort de vie et son côté très libre, ce n’est pas tout à fait la même chose pour son taux d’imposition.

Toute personne de moins de 65 ans générant plus de 66 K euros à l’année est soumise à un total de 49% d’impôts.

pays-bas-taxe

Donc à moins d’être retraité (ce qui n’est sûrement pas votre cas), ce n’est pas la meilleure option.

Un autre élément à prendre en compte à l’heure où j’écris cet article, ce sont les mesures sanitaires prises par le gouvernement néerlandais.

Je suppose que tout comme moi, vous détestez être confiné pendant trois plombes et qu’éviter ce genre de mesures drastiques et inutiles pourrait être une bonne option.

4. SLOVÉNIE

taxe-slovenie

Avec son cadre alpin, sa tranquillité, sa culture germano-latino-slavique et ses 2,5 millions d’habitants, on pourrait envisager d’en faire son lieu de vie.

Mais en réalité, à ce jour, ce petit État de l’ex-Yougoslavie est l’ancien pays ex-communiste taxant le plus ses résidents. L’État alpin ayant rejoint l’Union Européenne impose ses résidents à un taux d’environ 50%.

5. ISRAEL

Israël est un pays très intéressant si vous aimez la culture startup, le Moyen-Orient ou encore si vous êtes de confession juive et que vous pouvez être naturalisé israélien.

taxe-israel

Avec son histoire, sa position géographique et son enseignement universitaire de haut niveau, Israël abrite une population très motivée et instruite. C’est un des facteurs de l’essor de la haute technologie et du développement économique assez rapide du pays.

C’est un pays où il fait bon vivre, mais vous devrez en payer le prix. Tel Aviv est la ville la plus chère du monde. Pour un appartement de 50 mètres carrés, vous devrez compter sur un loyer entre 2000 et 3000 euros. Les transports et la nourriture sont aussi à des prix très élevés.

En plus de ça, le pays a de lourdes taxes et compte une imposition à 50%.

Donc à moins d’un coup de cœur pour ce pays et cette culture, cette option est très peu intéressante après tout.

6. BELGIQUE

belgique-taxe

Nos voisins belges ne sont pas en reste. Malgré son cadre sympathique et sa proximité géographique, la Belgique, représente un fort taux d’imposition (53,7%), ce qui en fait un des pays avec le plus de taxes au monde.

7. SUÈDE

taxe-suede

La Suède est le 20ème pays le plus riche au monde et est un des plus développés. En plus de ça, son niveau de vie et son espérance de vie sont parmi les plus élevés au monde. Le cadre de vie est donc très agréable.

La contrepartie à cela ? C’est que le pays scandinave présente l’un des plus hauts impôts sur les revenus au monde à hauteur de 52,9% de taxes.

8. AUTRICHE

autriche-taxe

12ème pays le plus riche du monde, qui tout comme la Suède dispose d’un cadre de vie supérieur et d’un positionnement géographique au centre de l’Europe (pratique si comme moi vous aimez beaucoup voyager).

Mais la totalité des impôts cumulés (une partie pour la sécurité sociale, impôts sur le revenu, taxe sur la plus-value) avoisine les 55%.

9 – JAPON

Une des plus grosses économies du monde après les États-Unis, la Chine et l’Inde qui représentent un pôle de dynamisme mondial.

taxe-japon

Idéal donc si vous aimez ce sentiment de rapidité des grandes villes.

Mais il reste difficile d’obtenir la résidence comme pour beaucoup de pays d’Asie et la langue risquerait bien d’être une barrière.

Il faut aussi savoir que malgré l’apparence démocratique du Japon, il faut en réalité être très vigilant car les juges japonais sont connus pour quasiment tout le temps gagner leurs procès.

Et bien sûr, le pays vient en plus de cela avec de lourdes taxes et un imposition à 55.97%.

10 – FINLANDE

finlande-taxe

Autre pays nordique aux mêmes caractéristiques que la Suède sur son développement, son haut niveau de richesse et ses conditions de vie.

Malgré son climat et son temps (peu de luminosité 6 mois par an) la Finlande reste le pays élu le plus heureux au monde depuis plusieurs années (de quoi changer un peu de l’ambiance de Paris).

En revanche, sa fiscalité est loin de donner le sourire avec un impôt total d’environ 56.95%.

CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT COMPRENDRE

Mis à part certaines exceptions comme les Émirats Arabes Unis, Singapour ou encore Monaco, vivre dans un pays dit “développé” ou “riche” vient souvent avec une forte imposition.

C’est pour cela qu’il faut se poser la question suivante : “Qu’est ce qui est le plus important pour moi ?”

Si votre rêve a toujours été d’habiter à Stockholm, à vous de voir si ça vaut le fait de perdre la moitié de vos revenus.

En revanche, si réduire (voire supprimer) l’impôt est important pour vous, la solution se trouve dans le pays dit “jeunes”. Ils sont certes moins développés et moins riches que ceux précédemment évoqués dans cet article, mais ils sont friands d’opportunités.

Ce sont ces mêmes pays qui sont en train de rattraper, voire de dépasser les pays dit “vieux” grâce à une basse imposition qui vient attirer des résidents et investisseurs étrangers à développer l’économie locale.

L’avenir se trouve donc dans cette partie du monde qui, dans les 10 prochaines années, viendra changer complètement la façon dont le monde se profile aujourd’hui en Occident.

Vous pourrez retrouver des exemples de pays comme ceux-ci dans notre article les 10 pays sans impôts sur le revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.