Accueil » Articles » 500 000€ volés : L’histoire du crypto-arnaqueur de Malte (Jean Rodrigues)

500 000€ volés : L’histoire du crypto-arnaqueur de Malte (Jean Rodrigues)

Une île paradisiaque,
Des entrepreneurs à succès,
Un faux trader en crypto,

Et une arnaque de plusieurs centaines de milliers d’euros…

À entendre ça, on pourrait croire à une nouvelle série Netflix. Et pourtant : cette histoire n’a rien d’imaginaire.

Elle est véridique, a été VÉCUE et concerne directement mon portefeuille ainsi que celui de plusieurs connaissances.

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait arnaquer … Ou si un de vos proches l’a été… 

Mais à chaque fois que j’entends parler d’une arnaque, ça semble tellement évident que je me demande comment les gens peuvent tomber dans le panneau.

Du genre, les gens croient vraiment à ça ? 

On pense que ça n’arrive qu’aux autres …

Jusqu’à ce qu’on en devienne victime. 

Quand ça nous arrive, on se sent bête, stupide, honteux.

Comment a-t-on pu se faire avoir à ce point ? 

Dans cet article, je vais vous dévoiler l’histoire du crypto arnaqueur de Malte, j’ai nommé, Jean Rodrigues. 

Vous verrez comment à seulement 22 ans, il a réussi à manipuler un groupe entier d’entrepreneurs pour leur voler plus de 500 000€. 

Je vous montrerai les preuves choquantes qui ne laissent planer aucun doute sur l’arnaque qu’il a mise en place …

Au travers de ce article, je veux bien sûr dénoncer cette escroquerie, mais aussi et surtout que notre erreur vous évite de perdre de l’argent bêtement.

À ne jamais être victime d’abus de confiance comme nous l’avons clairement tous été dans cette affaire.

L’intégration de Jean dans notre groupe

Jean Rodrigues arrive à Malte en début d’été 2021. 

Si vous ne connaissez pas cette île, je peux vous dire que c’est un très bon endroit pour réseauter … surtout quand vous arrivez à cette période de l’année. 

Il fait beau, il fait chaud, il y a beaucoup de soirées en ville et à la plage …

Et comme l’île est assez petite …

Dès que vous connaissez quelqu’un, il peut rapidement vous mettre en contact avec d’autres personnes.

Bref, Jean a rapidement réussi à se construire un petit réseau d’entrepreneurs. 

Il s’intègre de plus en plus,

Il commence à organiser des soirées,
Il fait du sport avec nous,
Il nous invite à son anniversaire …

On se voit de plus en plus, quasiment tous les jours. 

On a même eu l’occasion de manger un BBQ avec sa famille pendant l’été ! 

Du coup, on peut le dire : on était devenu une vraie bande de potes entrepreneurs.

Le business de Jean Rodrigues : l’investissement crypto 

En plus d’être une bande de potes, on avait tous des business assez différents : 

Le coaching, la vente de formation, l’e-commerce, l’immobilier et beaucoup d’autres spécialités.

Ce qui était génial, c’est qu’on pouvait se donner des conseils sur nos business, sur nos offres, la gestion de nos équipes …

On se partagerait les bons plans et les stratégies gagnantes …

Bref, je me souviens qu’on se tirait tous vers le haut dans nos business respectifs.

Le business de Jean Rodrigues ? L’investissement en crypto.

Il nous disait avoir lancé son business en 2019 et que ça fonctionnait plutôt bien pour lui.

Et comme on parlait tous assez souvent de nos business et qu’on était devenus proches … 

Jean nous a parlé plusieurs fois de ses chiffres et résultats …

De l’équipe qu’il a engagé pour gérer ses clients à l’étranger, etc. 

Et je dois vous le dire : j’étais assez impressionné, il disait gérer plus de 30M d’actif !

A plusieurs reprises, il nous a conseillé d’investir sur des crypto, et coup de chance ou non, nous avons fait des gains …

Nous avions donc tous une grande confiance en lui et en ses talents de trader. 

Une opportunité en or

Dès qu’on s’est connus, Jean Rodrigues nous a parlé d’un projet crypto qu’il allait bientôt lancer …

C’était une affaire de quelques semaines. 

On voyait vraiment que ça lui tenait à cœur et qu’il y croyait …

Que ça allait être le projet pouvant faire passer son business à l’étape supérieure !

Donc quand son projet de “fond” crypto sort enfin en septembre 2021, on était tous content pour lui. 

Et là, il poste une story et nous fait une proposition en avant-première : comme on est ses amis proches et qu’on fait partie de son réseau, il nous propose d’intégrer son fond à un tarif préférentiel.

Le deal ? Investir dans son fonds et faire un 50/50 sur nos bénéfices respectifs avec un objectif d’1 % de croissance par jour.

Au moment où il nous l’annonce, on voit ça comme une belle opportunité : on investit une somme d’argent et il s’occupe de tout le reste. 

En plus de ça, Jean nous dit qu’on peut récupérer notre argent quand on veut, sans délai ni démarches contraignantes.

La seule obligation ? Investir un minimum de 5.000 €.

Franchement, on était bien partant !

C’est notre ami, le deal est intéressant et comme il nous a montré plusieurs fois ses chiffres, on savait qu’il était assez doué.

En plus de ça, on voit dans les jours qui suivent que Jean a de nombreux contacts qui sautent sur cette opportunité et investissent 5, 10, 20 et même 30.000 € sur ce “fond” crypto. 

Alors pourquoi passer à côté d’une si belle opportunité ?

Au moment d’investir, on demande à Jean un contrat histoire de cadrer le deal.

Un contrat sécurise les deux côtés et permet de rendre la relation plus saine entre les deux parties …

Mais Jean nous explique qu’avant le lancement officiel du fond, c’est impossible, c’est pour cette raison qu’il propose cela seulement à ses proches de confiance.

Même si inconsciemment, on savait que c’est le genre de chose à ne pas faire quand il y a de l’argent en jeu … on avait confiance en lui et on décide de quand même investir.

Comme Jean était quelqu’un de réglo, en tout cas on le pensait à ce moment-là, il nous a confirmé que les contrats seraient disponibles au maximum le mois prochain. 

Il comprenait notre situation et il ne l’a pas du tout mal pris …

Enfin bref, tout le monde était content de ce nouveau projet, de cette collaboration et de ces contrats qui allaient bientôt être signés.

Des doutes commencent à s’installer

Et puis, le temps passe …

Et malgré les relances pour le contrat et les documents, rien n’est envoyé.

Bon, dans tous les cas, Jean Rodrigues est dans notre réseau et on a confiance en lui. 

Donc on se dit qu’après tout, ce n’est pas si grave que ça.

Le plus important, c’était les performances de notre investissement. Et là, Jean nous rassure en nous annonçant des +10, 20% sur notre capital. 

C’était super ! Les objectifs étaient atteints et on était sur la bonne voie pour construire un investissement fructueux.

Donc, les mois passent sans qu’on s’en rende compte finalement : on est tous focalisés sur nos propres business.

Mais en Mars 2022, donc 7 mois après le lancement de ce fond, je reçois ce message d’un certain Mathieu :

J’en informe immédiatement Jean pour en savoir plus, et il me répond que Mathieu le harcèle sans raison et qu’il va lui rendre les fonds.

Rien d’inquiétant, donc je rassure Mathieu en lui disant qu’il n’a pas à s’inquiéter …

Après tout, je connais bien Jean et on a pas mal d’amis en commun. 

Le stress monte d’un cran

On ne va pas se mentir, j’avais quand même au fond de moi un petit sentiment d’inquiétude. 

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé d’être dans une situation où vous avez un petit doute sur ce qu’il va se passer. 

Vous savez, un sentiment d’appréhension, mais où vous vous dîtes quand même que ça ira …

Après tout, pourquoi est-ce que ça se passerait mal ?  

Du coup j’avais vraiment ce feeling au fond de moi, mais Jean ne m’inquiétait pas plus que ça.

J’étais rassuré par nos relations en commun et ses belles paroles. 

Et de toute façon … 

Qui arnaque ses amis ?

Un mois plus tard, donc en avril 2022, Mathieu revient à la charge et apporte des preuves supplémentaires de mensonges répétés de notre ami Jean Rodrigues.

Comme la première fois Mathieu avait l’air stressé pour pas grand-chose, je ne m’inquiète pas plus que ça …

Mais au cas où, je commence quand même à contacter les membres de notre groupe à Malte qui avaient investi avec lui.

Je voulais juste voir si les autres étaient dans la même situation que Mathieu …

Mais bon je n’y croyais pas vraiment, c’était plutôt par acquit de conscience.   

Du coup, on forme un groupe d’échange sur Whatsapp.

A partir de là, les éléments troublants commencent à s’accumuler et on se rend compte des problèmes de ce “fond” d’investissement dans lequel on a investi :

Dates non respectées depuis plus de 6 mois

Une équipe de techniciens et des assistantes inconnus

De soi-disant gros fonds d’investissement qui n’apparaissent nulle part

Des réseaux sociaux vides et sans réelles informations sur Jean

Mais j’avais encore un doute au fond de moi, je ne voulais pas y croire …

Jusqu’à ce que je tombe sur ce document … 

Je n’arrive pas à croire ce que j’ai sous les yeux …

Sa société, Rodrigues Market, est blacklistée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers)

Ce qui veut dire que Jean Rodrigues n’en est clairement pas à son coup d’essai et a visiblement déjà arnaqué d’autres personnes sur d’autres marchés …

Il n’y avait plus aucun doute possible. On s’était fait avoir.

Une arnaque à plusieurs centaines de milliers d’euros

Avant de vous parler de la suite et de ces 500.000 € que Jean a arnaqué à plusieurs dizaines de personnes, je dois vous avouer quelque chose …

C’était un moment assez compliqué émotionnellement pour moi. 

Pas forcément pour l’argent que j’avais investi, parce que même si ça reste une somme, ça ne représentait qu’un tout petit pourcentage de mon patrimoine.

Non, ce qui était le plus compliqué, c’était le fait de se faire arnaquer par un ami. 

Je ne sais pas si un de vos amis ou partenaire a déjà trahi votre confiance, mais de mon côté, j’ai commencé à me poser énormément de questions : 

“Est-ce que cette amitié était sincère ?”

“Est-ce que ces bons moments vécus étaient faux ?”

“Est-ce qu’il s’appelle vraiment Jean Rodrigues ?”

Par moment, je lui trouvais même des excuses en me demandant si c’était vraiment une arnaque …

Ou s’il avait simplement des difficultés dans ce projet et qu’il n’osait pas nous en parler. 

Bref, beaucoup de choses tournaient dans ma tête …

Et je me posais des questions sur la notion-même d’amitié dans cet univers d’entrepreneurs :

Qui croire ?”

“Est-ce que je dois me méfier de chaque nouvelle personne qui entre dans mon cercle ?” “Comment faire à nouveau confiance ?

La tentative pour récupérer nos fonds

Sentant de plus en plus de pression, le 11 mai, Jean créé un groupe Whatsapp : “Time To Solution”

Son but était sûrement de nous rassurer sur la situation, donc on reçoit tous de longs messages d’excuses …

Il tente de nous flatter…

De nous parler de ce “fond” et du succès des opérations en nous disant que cette situation est uniquement un malentendu … 

Bref, il y a quelques mois, on aurait pu le croire.

Mais avec les preuves qu’on a pu rassembler sur Jean Rodrigues, on sait qu’il veut une fois de plus nous manipuler.

Le 13 mai à 11 heures, Jean organise une réunion Zoom avec tout le groupe. 

Notre but ? Ne pas être agressifs et essayer de récolter des incohérences et mensonges.

On essaye d’aller plus loin dans la recherche d’informations, mais Jean nous dit que par soucis de confidentialité, il ne peut pas nous divulguer ces informations. 

Il essaye de nous faire croire que c’est parce qu’il a peur qu’on partage ces informations à des fonds concurrents et que ça mettrait son business en difficulté. 

Finalement, on se met d’accord pour signer tous un accord de confidentialité dans la journée pour recevoir les documents et preuves demandées.

24H après, il nous dit qu’il ne peut rien nous dévoiler, accompagné d’un screenshot très étrange.

Mais on le sait tous, s’il ne veut rien nous divulguer, c’est parce qu’il n’a rien à nous montrer. 

L’arnaque dévoilée au grand jour

Dans les jours qui suivent, plus aucun doute possible :

On tombe sur de nouveaux articles qui parlent de son arnaque …

D’anciennes connaissances à lui nous confirment qu’il s’agit d’un manipulateur et menteur 

… Et pendant ce temps la, il continue de se payer des 1ère classe en avion et villa à Bali.

Quand on y pense, cette histoire est complètement dingue.

Se faire passer pour un trader pro,
Créer de faux profils,
Nouer des liens pendant plusieurs mois,
Et récolter plusieurs centaines de milliers d’euros !

Mais malheureusement pour lui, et heureusement pour nous, cette histoire ne se termine pas bien pour lui.

Après avoir révélé cette histoire au grand jour, plusieurs médias ont commencé à en parler, notamment sur Toulouse, sa ville natale.

Ses followers, dont une grande partie était fake, ont découvert son vrai visage, et il a perdu pour toujours la confiance de potentiel investisseurs …

Les leçons business à en tirer

Vous le savez : dans l’investissement, c’est essentiel de se diversifier.

Que ça soit avec l’immobilier, la bourse, la crypto et autres domaines d’investissement, vous diversifier vous permettra de réduire les risques et d’augmenter vos profits sur le long terme. 

Mais si vous cherchez à vous diversifier, faîtes attention à une chose : ne jamais mêler l’amitié et l’argent.

Je pense qu’on connaît tous quelqu’un qui a soi-disant des astuces, des plans d’investissement qui cartonnent.

Mais même avec un ami, que ça soit un ami de longue date ou non, je vous conseille de constamment encadrer vos deals. 

Encore une fois, un contrat a plusieurs avantages. 

Il vous permet de vous protéger, de le protéger, et aussi de conserver une relation saine avec cette personne.

En plus du contrat, quand il s’agit de deals financiers, je vous conseille aussi de demander à l’autre personne une photocopie de ses documents d’identité. 

Et bien évidemment, et c’est la plus grande leçon que j’en tire aujourd’hui …

Attention à l’argent facile.

Aujourd’hui, pour gagner de l’argent, vous devez être malin, vous devez constamment vous adapter. Méfiez-vous des deals trop alléchants où vous n’avez rien à faire.

Également, évitez de vous précipiter. Vérifiez les informations, intéressez-vous au domaine et développez vos propres compétences.

Et si vous n’avez pas le temps pour ça et que vous passez par quelqu’un d’autre pour investir, contractualisez vos deals et renseignez-vous au maximum sur la personne ainsi que ses contacts.

Ce contenu vous a plu ? Abonnez-vous à la chaîne Youtube de Nomad Ceo pour d’autres contenus sur la vie d’entrepreneur à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.